• L'homme de Sade

    L'homme de Sade nie les hommes et cette négation s'accomplit tout au long de son oeuvre volumineuse et encore aujourd'hui tenue pour "scandaleuse". Son principal argument revient à dire que le crime est plus conforme à l'esprit de la nature, parce qu'il est mouvement, c'est à dire vie. La nature qui veut créer, dit-il, a besoin du crime qui détruit. Il a trouvé en elle un aliment et un prétexte privilégiés tout au long de cette oeuvre monumentale de près de 4000 pages. Il suppose dans l'humanité un excès irrésistible qui la pousse à détruire et la met en accord avec la ruine incessante et inévitable de tout ce qui naît, grandit et s'efforce de durer...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :