• A Cexhib

    Lorsque la dépense amoureuse est continûment affirmée, sans frein, sans reprise, il se produit cette chose brillante et rare qui s'appelle l'exubérance. L'exubérance est beauté, citerne qui contient et source qui déborde...

    L'exubérance c'est la jouissance multiple, parfois coupée de tristesses, de dépressions, mais elle est mon désiquilibre amoureux, elle est mon "économie noire" qui me marque de son aberration et de son luxe intolérable. Economie de la pure dépense, de la perte. Ischus : énergie, tension. Violence transgressive de l'amour-passion, assomption de la sentimentalité comme force étrange, corps-désir de la dispersion et de la dépense sans fin.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :